mercredi 24 août 2016

ELO#243 - Chansons de la colonisation française


24 août 2016

WORLD SKIP THE BEAT est une émission sur CKUT, 90.3 FM à Montréal, le lundi entre 12h et 14h. Le 25 juillet 2016, avec Alexandrine et Stefan, nous avons présenté une édition spéciale qui présente des chansons de la colonisation française, depuis les années 1950s, aux jours heureux de la décolonisation, à la tristesse des héros assassinés et aux espoirs déçus de l'indépendance. Encore aujourd'hui, les enfants des colonisés se souviennent en chanson. Cette histoire triste permet néanmoins d'entendre de belles chansons d'Afrique et d'Afrique du Nord, choisies et présentées par Alexandrine et Dror...


    1) Ya Dzayer - Ahmad Wahby - Algérie, 1950
    Pendant la colonisation, les chanteurs algériens résistent en chantant la beauté de leur pays et de leurs villes, ici Alger.
    2) Idhahred Waggur - Slimane Azem - Algérie / Kabylie, 1955
    Slimane Azem est un héros pour le peuple kabyle en Algérie, mais aussi en exil au Canada. Mais pendant la colonisation, il était du côté des indépendantistes algériens, chantant ici le croissant de lune qui allait plus tard figurer sur le drapeau de l'Algérie indépendante...

    3) Armée Guinéenne - Bembeya Jazz National - Guinée, 1968
    Voici une chanson joyeuse pour l'indépendance de la Guinée, la fierté d'un pays, d'un drapeau, et même d'une armée! La Guinée est indépendante depuis 1958, après seulement 60 ans de colonisation, et c'est la seule colonie qui refuse alors de négocier avec le Général de Gaulle. Sékou Touré, dirigeant autoritaire, mais accueillant pour les révolutionnaires comme le Ghanéen Kwame Nkrumah, les américains Malcolm X ou Stokely Charmichael, la Sudafricaine Miriam Makeba...
    4) Lumumba Calypso - E. C. Arinze and his Music - Nigéria, 1963
    Une chanson du Nigeria en l'honneur de Lumumba, premier président du Zaire, qui prend son indépendance de la Belgique, donc pas directement de la France, mais les services secrets en France (avec la CIA et aussi les services secrets canadiens, comme l'a révélé Yves Engler recemment) ont joué un rôle dans le renversement et l'assassinat de Lumumba en 1961.  Après des siècles de colonisation, le message était clair: les nouveaux présidents devaient rester des marionettes dociles, s'éloigner du communisme ou même juste de la democratie. Ainsi commence l'aire néo-coloniale...
    5) Président Vikey - G. G. Vickey - Bénin, 1969
    Ces marionettes restent en place grâce à de fausses élections, des coups d'Etat, des régimes militaires. Le processus démocratique est ici moqué par Gustave (dit "GG") Vickey, du Bénin...

    6) Les Immortels - Franklin Boukaka - Congo, 1970
    Très vite, les artistes africains regardent leur histoire, leurs héros et leurs martyrs. Franklin Boukaka chante en 1970 ses immortels: Lumumba du Zaire, Um Nyobé du Cameroun ou Albert Luthuli d'Afrique du Sud, mais aussi Mehdi Ben Barka, Abdel Kader, Che Guevara, Malcolm X et beaucoup d'autres. Boukaka lui même fut assassiné en 1972 pendant l'un des coups d'Etat qui frappèrent son pays...
    7) Abdel Kader - Khaled - Algérie, 1998
    Khaled n'est pas connu pour être un chanteur politisé, mais son choix de chanter Abdel Kader est significatif, puisque c'était un résistant algérien qui a combatu la France au 19ème siècle pendant 15 ans, avant d'être arrêté et mis en prison...
    8) Lounes - Takfarinas - Algérie/Kabylie, 1999
    La même année que Khaled chante à propos d'Abdel Kader, 1998, est celle de l'assassinat de Lounes Matoub, chanteur et nationaliste algérien et kabyle. L'année suivante, Takfarinas, un autre chanteur kabyle écrit cette magnifique chanson en son honneur
    9) Martyrs - Toure Kunda - Sénégal, 1984
    15 ans après les immortels de Boukaka, en 1984, les frères Touré mentionnent encore Lumumba, mais aussi Amilcar Cabral de Guinée Bissau, Agostinho Neto d'Angola et de nombreux autres héros africains oubliés, aux côtés de Martin Luther King, Marcus Garvey ou même Bob Marley...
    10) Les Martyrs - Tiken Jah Fakoly - Côte d'Ivoire, 1999
    Et encore 15 ans après les martyrs de Touré Kunda, en 1999, Thomas Sankara, Norbert Zongo et d'autres, sont les martyrs de Tiken Jah Fakoly
    11) Sankara - Cheikh Lo - Sénégal, 2010
    Sankara, le président du Burkina Faso de trop courte durée dans les années 1980, fut assasiné pour avoir trop été socialiste et anti-impérialiste, comme Lumumba 30 ans auparavant, risquant sinon de donner un mauvais exemple aux dirigeants africains, et aux Africains en général. Il est chanté ici par Cheikh Lo, mais d'autres l'ont célébré, tel que Alpha Blondy par exemple...
    12) Journalistes en Danger - Alpha Blondy - Côte d'Ivoire, 1999
    Alpha Blondy justement, célèbre ici Norbert Zongo, un journaliste du Burkina Faso qui avait tenté d'élucider l'assassinat de Sankara et d'autres opposants au dictateur Blaise Compaoré et ses complices français. Tout comme Sankara, il fut assassiné, 10 ans après lui...
    13) New Africa - Youssou N'Dour - Sénégal, 1992
    La liste des héros de Youssou N'Dour comprend Cheikh Anta Diop, Kwame Nkrumah et Steven Biko, dans une chanson plus positive que les précédentes, alors que Youssou N'Dour se prend pour un "entrepreneur" africain, espérant une Afrique Nouvelle, aspirant à l'unité et au travail en commun pour un meilleur futur.

    14) Cinquante and de dépendance - Smockey - Burkina Faso, 2010
    Au Burkina Faso, Smockey évalue 50 ans d'"indépendance" comme étant plutôt 50 ans de plus de dépendence... En 2010, lorsque cette chanson sort, Blaise Compaoré est "ré-élu" président, pour la quatrième fois consécutive depuis l'assassinat de Thomas Sankara, vingt ans auparavant. Ce n'est qu'en 2015 qu'un soulèvement populaire renversera Compaoré et, malgré un ultime coup d'Etat raté, réinstaurera la démocratie. Pourvu qu'elle dure...
    15) Mahgour - Samia Diar - Algérie, 2004
    La situation n'a pas beaucoup changé dans les pays soi-disant libérés. Maintenus dans une situation de dépendance, comme disait Smockey, ils sont également maintenus dans un état d'opression, comme le décrit ici Samia Diar, la seule (et nous en sommes désolés) femme de cette sélection... Samia est une jeune chanteuse algérienne qui n'a sorti qu'un CD en 2004, dont cette chanson est extraite.

    16) Le chant des partisans - Motivés - France, 2003
    Aujourd'hui en France, le néo-colonialisme continue également en exploitant les enfants des parents des "anciennes colonies", victimes en même temps de racisme. Un groupe de militants et d'artistes de Toulouse, dont des membres de Zebda, sous le nom de Motivés, reprend ici une chanson écrite par la résistance, pendant la deuxième guerre mondiale, et y ajoute un refrain. Aujourd'hui cette chanson est utilisée dans toutes les manifestations, en France et au Québec, pour motiver les troupes!
    17) Adieu La France - Mouss et Hakim - France, 2007
    Les mêmes chanteurs, en 2007, développent un projet intéressant, Origines Contrôlées, pour ressusciter les chansons d'immigrés, dont celle ci de Mohamed Mazouni. Comme beaucoup, celle ci parle de la nostalgie de l'immigré désirant rentrer chez lui. Et ces sentiments n'ont pas beaucoup changé, 40 ans plus tard...
    18) Nique la France - ZEP - France, 2009
    Certains le disent plus directement: "en tant que citoyen français, et quelque soient mes origines, j'ai le droit de critiquer mon pays, et même celui de dire Nique la France"
    19) Un Hongrois chez les Gaulois - Zedess - Burkina Faso, 2011
    La politique française est scrutée en Afrique et dans les anciennes colonies, et en particulier sa politique raciste d'immigration. Zedess, un humoriste et chanteur du Burkina Faso signale que la politique xénophobe de Sarkozy est particulièrement ironique quand on se souvient que Sarkozy lui même est d'origine hongroise, et que sa famille avait demandé l'asile en France...
-------------------------------------------
Plus de musique

Restons en Afrique, avec Etoile 2000, c'est à dire le groupe du jeune Youssou N'Dour, avec aussi El Hadji Faye au chant et Badou N'Daye à la guitare... En 1979, ils jouent Yaye Tima dans le plus pur style Mbalax. Youssou N'Dour a rarement fait aussi bien depuis...

Gemma, une chanteuse de soul anglaise, mais qui chante dans un groupe breton pour changer (voir commentaire!). Ce  n'est pas aussi bien que la soul originale, mais c'est sympa aussi:

Too Many Rules and Games, Gemma and the Travellers (2016):


---------------------------
Cinéma, femmes et prisons


En mémoire de Chantal Courtois, disparue il y a peu, que Stéphane Mercurio avait rencontrée lors du tournage d'À CÔTÉ, nous vous offrons durant les quinze prochains jours de voir ou revoir Chantal dans ce film:

À CÔTÉ, de Stéphane Mercurio (2008)
https://vimeo.com/118507947

« Il n'y a que l’amour qui nous fait venir dans les parloirs »
Interview de Stéphane Mercurio et Chantal Vasnier par Clémence Durand et Ferdinand Cazalis, Jef Klak n°3, Printemps-été 2016
http://jefklak.org/?p=3209
 
Appel à l’arrêt du travail des prisonnier.e.s aux USA
---------------------------
Féminisme

Pour sourire, à Lyon, les rues sont rebaptisées avec des noms de femmes...

mercredi 17 août 2016

ELO#242 - Racailles (Kery James)


17 août 2016

Racailles !
On devrait vous nettoyer au Kärcher
Le jour où le peuple se réveille vous allez prendre cher
Racailles !
On a le sentiment qu'aller voter
C'est choisir par lequel d'entre vous on veut se faire entuber
Racailles !
Républicains ou PS
Rangez vos promesses dans vos sacs Hermès
Racailles !
Vous n'avez jamais connu la précarité
Vous vivez à l'écart de nos réalités
Racailles !
La rue le pense, j'le mets en musique
Et pour ceux qui l'ignore encore j'le rends public
Je n'soutiens aucun parti, j'marche plus dans vos combines
Vos programmes électoraux ne sont que des comptines
Racailles !
On prend les mêmes et on recommence
Les mêmes promesses, les mêmes mensonges
Les mêmes tapent dans la caisses, les mêmes plongent
Les mêmes sont dans la hess, les mêmes mangent
Racailles !
Les mêmes menteurs trafiquent les mêmes comptes
Les mêmes commis au service des mêmes pontes
Les mêmes fils de pauvres sont incarcérés
Les mêmes fils de riches sont formés pour règner
En attendant qu'un homme du peuple émerge
C'est rare de trouver un élu avec un casier vierge
Ma haine du système est toujours intacte
Lequel d'entre eux peut jeter la pierre à Cahuzac ?
Racailles !
Claude Guéant, Racailles !, Balkany, Racailles !, Jean-François Copé, Racailles !
Philippe Bernard, Racailles !, Harlem Désir, Racailles !, Alain Juppé, Racailles !
Tous ceux que j'ai cité ont été condamnés
Ce sont les mecs de cités qu'ils traitent comme des damnés
Racailles !
Vous étiez choqués par le groupe Tandem
Vous faites la même à la France, mais jusqu'à ce qu'elle saigne
Jusqu'à ce qu'elle coule comme la Grèce ou l'Italie
Vous avez meurtri le pays jusqu'à l'agonie
Racailles !
Cumul des mandats jusqu'où vous irez ?
Est-ce le cumul des salaires que vous désirez ?
Racailles !
Comme toute la France d'en bas j'crois plus aux politiciens
J'continue le combat, j'crois au réveil citoyen
Racailles !
Pour changer les choses il faut le vouloir
Vous n'avez pas de cause profonde si ce n'est le pouvoir
Racailles !
Vous faites de la politique sans conviction
Parfois vous en faites même pour éviter la prison
Racailles !
En costume-cravate sont les vrais voyous
Vous ne croyez plus en rien, plus personne croit en vous
Racailles !
Y'a qu'à observer les taux d'abstention
Faut pas trop prendre les gens pour des cons, attention
Racailles !
Sentez-vous le vent tourner comme vos vestes ?
Entre vous et la rue, y'a plus que les CRS
Racailles !
A bout de souffle, votre système est dans un cul de sac
A essayer de se débattre, comme un cul d'jatte
Racailles !
Vous êtes élus pour un truc
Vous ne le faites pas plus
Vous faites l'inverse, en plus
Ça ne vous gêne pas
Racailles !
Et si le peuple a l'idée de se rebeller
Vous disposez d'une armée de flics bien dressés et zélés
Racailles !
Le dialogue social gît dans un cercueil
Les keufs tirent aux flashballs, tu peux y perdre un œil
Racailles !
Vous faites monter le sentiment anti-policier
Usez de la police comme d'une armée privatisée

Racailles !
Tout le monde le sait c'est une évidence
Vous êtes complètement soumis à la finance
Racailles !
Vous votez les lois que les riches ordonnent
Après le 49.3 plus rien ne m'étonne
Racailles !
On travaille plus mais on gagne moins
On attend juste le printemps européen
On cotise pour des retraites qu'on ne verra peut-être jamais
Tout l'argent qu'on fait rentrer vous nous le reprenez
Racailles !
Chaque fin de mois à découvert
On a l'impression d'être esclave du système bancaire
Racailles !
Même les riches connaissent le jeu, jouissent des niches fiscales
Les petites PME croulent sous les charges sociales
Racailles !
Radar, on paye !
Péage, on paye !
Pollution, on paye !
Racailles !
Oh ! Qu'est-ce que vous faites avec tout ce fric ?
Que foutait Eric Zemmour sur une chaîne publique ?
Racailles !
Payer pour propager sa haine
Semer des graines récoltées par le FN
Pour vous même Marine Le Pen est devenue fréquentable
Quiconque combat l'Islam peut s'asseoir à votre table
Racailles !
Incapables de gouverner vous divisez
Racailles !
Incapables de rassembler vous stigmatisez
Racailles !
Aveuglés par le pouvoir vos cœurs sont voilés
Beaucoup plus que le visage de cette femme voilée
Racailles !
Tous vos prétendus principes de laïcité
Ne concernent pas cette saoudienne sur les Champs Elysées
Pour vous tout se négocie, tout est question de gent-ar
Vous êtes même prêts à livrer les banlieues au Qatar
Racailles !
Votre jeu est trouble
Racailles !
Votre discours est double
Racailles !
Au pays dit des droits de l'Homme
Racailles !
L'Etat d'urgence est devenu la norme
Et vous prétendez faire la leçon au monde entier
Imposer la démocratie à coups de mortier
Sans pitié vous avez buté Kadhafi
Aujourd'hui dans quel état se retrouve la Libye ?
Racailles !
La rue le sait, j'le met en musique
Vos médias le taisent, j'le rends public
J'vous tiens tête comme un mec des Minguettes
Est-ce le genre de texte qui peut me valoir une fiche S ?

Droit dans mes bottes
Je n'baisse jamais mon froc
La tête haute j'suis intègre
J'fais du Hip-Hop
Vous appelez ça de la musique nègre
J'sors en indé
Tu m'verras plus jamais
Mettre les pieds à Skyrock
(Jamais, jamais)
Ils n'aiment pas c'que je suis, c'que je défends, c'que je porte
C'est réciproque
Ils ont travesti le R-A-P
Je fais parti des rescapés
Ils ont encensé la médiocrité
Ils ont fait du Hip-Hop de la variété
Ils ont joué les clashs pour nous diviser
Tant que ça fait de l'audience, on peut s'allumer
Quand un rappeur se fera buter
Ils organiseront un concert au nom de la paix
Yeah !
J'fais d'la musique contestataire
Vous vendez des espaces publicitaires
Racailles !
J'me suis sacrifié pour mes p'tits frères
Vous vous jouez des trucs qui les envoient au cimetière
Racailles !
Fric et violence dans vos playlists
Vous abrutissez les miens, ça plait aux élites
Racailles !
Vous vous êtes servi de moi, j'me suis servi de vous
Pour que mon message passe au plus grand nombre, maintenant j'peux le faire sans vous
J'ai un public qui me soutient
J'ai fait des choses, le peuple s'en souvient
La rue vous vomit, j'le rends public
Rien n'a changé depuis Lettre à la République

Sans commentaire

mercredi 3 août 2016

ELO#241 - Les synthés du Cap Vert


3 août 2016

Une histoire marrante qui nous vient du Cap Vert:

En 1968, un bateau prévu pour aller de Baltimore à Rio de Janeiro est abandonné à Sao Nicolau, au Cap Vert, et l'équipage a disparu. Probablement qu'il y avait un truc de louche là dessous, mais certaines hypothèses parlent d'un voyage interstellaire...

Le bateau en question contenait dans ses cales des centaines de synthétiseurs et d'orgues Korg, Moog, Hammond d'avant-garde, et Amilcar Cabral, le grand militant indépendantiste capverdien, exige que ces synthétiseurs soient répartis dans les écoles de l'archipel (qui au moins possédaient de l'électricité pour faire marcher les instruments de musique).

Cette histoire est donc à l'origine d'un nouveau son dans la musique cap-verdienne, qu'on peut entendre dans une compilation qui sort ces jours-ci:

Space Echo - The Mystery Behind the Cosmic Sound of Cabo Verde Finally Revealed!
Analog Africa, Bandcamp, Mai 2016

Dans cette compilation, on trouve le morceau Capchona de Elisio et Vóz De Cabo Verde, en 1984 (à ne pas confondre avec le groupe du même nom des années 1960). Deux ans avant, Vóz De Cabo Verde sortait aussi un reggae capverdien avec synthétiseurs, appelé... Naufrágio!
-----------------------------------------

AUTRES DECOUVERTES DE LA SEMAINE :
 

Nouvel album, nouvelle chanson, nouveau clip de Andreas Arnold: El Almendro

Vous connaissez sûrement le morceau de Frederick Night, I've Been Lonely For So Long, sorti en 1973, mais probablement pas sa réinterprétation en Gospel en 1975 par Little Vicki sous le nom Searching...

Vous saviez que Blame it on the boogie (1978) n'était pas, à l'origine, un morceau des Jacksons? OK, vous le saviez. Mais est-ce que vous connaissiez cette version mexicaine de Luis Miguel en 1990, Será Que No Me Amas? Bon, alors vous savez tout...
---------------------------------------------
 
NICHE FISCALE


Les conseils financiers d'Entre Les Oreilles:

Le ministère des Finances perd sa bataille judiciaire contre Acrimed
Acrimed, le 28 juin 2016

Faire un don:
http://boutique.acrimed.org/14-faire-un-don.html

mercredi 27 juillet 2016

ELO#240 - Bruce Springsteen entre deux eaux

27 juillet 2016

Fin 1990. Bruce Springsteen vient de se séparer de son groupe, de déménager à Los Angeles, et d'avoir son premier enfant. C'est la première fois depuis quinze ans qu'il n'est ni en tournée, ni en train d'enregistrer un disque. Il donne alors deux concerts au profit du Christic Institute, qui avait porté plainte contre la CIA pour sa participation dans l'Irangate et qui, ayant perdu, avait besoin d'argent. Il l'explique dans l'introduction de Reason to Believe, après avoir répondu à une femme qui lui criait I love you: "But you don't really know me". Très bavard, il est tout seul à la guitare, à l'harmonica ou au piano, sauf pour les deux derniers morceaux...

Bruce Springsteen, The Christic Show, Shrine Auditorium, Los Angeles, CA, le 16 novembre 1990

01. Brilliant Disguise 0:00:00
02. Darkness On The Edge Of Town 0:05:18
03. Mansion On The Hill 0:09:30
04. Reason To Believe 0:13:47
05. Red Headed Woman 0:18:50
06. 57 Channels (And Nothin' On) 0:23:36
07. My Father's House 0:27:22
08. 10th Avenue Freeze-Out (solo piano) 0:35:16
09. Atlantic City 0:39:36
10. Wild Billy's Circus Story 0:43:32
11. Nebraska 0:48:06
12. When The Lights Go Out 0:53:45
13. Thunder Road (solo piano) 0:57:12
14. My Hometown (solo piano) 1:03:22
15. Real World (solo piano) 1:10:05
16. Highway 61 Revisited (Bob Dylan) (avec Bonnie Raitt et Jackson Browne) 1:15:00
17. Across The Borderline (avec Bonnie Raitt et Jackson Browne) 1:19:08
------------------------------------
Encore de la musique américaine


Le meilleur concert du Festival de Jazz de Montréal 2016: ils ont demandé au chanteur jazz-soul José James de préparer un concert entièrement dédié à Chet Baker, ce qu'il a fait, une fois et que, théoriquement, il ne refera pas. C'était excellent et, forcément, il a terminé par My Funny Valentine qu'un spectateur a eu la bonne idée de filmer et de mettre en ligne:

My Funny Valentine, José James, Festival International de Jazz de Montréal, le 8 juillet 2016:


Bande annonce du film à sortir sur Sharon Jones:

Et une nouvelle chanson: I'm Still Here
 
Johnny Britt, trompettiste et chanteur inconnu de mes services, sort cet étrange Marvin meets Miles:

Et pour les fans, plus de trente heures de Bettye Lavette regroupés en 4 playlists:...
Live (1):
Live (2):
Misc (1):
Misc (2):
--------------------------------------
Vidéo sous titrée en français

BET Awards 2016: le discours puissant de Jesse Williams sur le racisme
Etat d'Exception, le 27 juin 2016
--------------------------------------
Poésie

Interview de la poétesse palestinienne Jehan Bseiso
Ylenia Gostoli, Qantara, le 13 juin 2016


jeudi 21 juillet 2016

ELO#239 - L'orchestre de musiciens syriens


20 juillet 2016

J'ai déjà dit ça dans d'autres occasions, mais j'aimerais avoir la vie de Damon Albarn (ou celle de Daryll Hall, ou de David Byrne...), ces gens qui ont gagné suffisamment d'argent pour ne plus travailler comme des cons, mais pour mettre leur passion, leur temps, leur argent et leur carnet d'adresse au service de la collectivité, musicale mais parfois aussi politique...

Ainsi, Damon Albarn fait venir à Londres un grand nombre de musiciens syriens pour créer un grand "orchestre de musiciens syriens", un concert événement et des duos avec d'autres stars, ses amis pour la plupart, qu'il a rencontrés en Afrique ou ailleurs.

Et ça donne ça:

THE ORCHESTRA OF SYRIAN MUSICIANS WITH DAMON ALBARN AND GUESTS, LIVE IN LONDON
Africa Express, Youtube, 25 Juin 2016

Deux heures de musique avec, pour invités:
à 20 minutes: Paul Weller et Seckou Keita
à 26 minutes: Faia Younan
à 30 minutes: Mounir Troudi
à 51 minutes: Damon Albarn et Bassekou Kouyaté
à 56 minutes: Bassekou Kouyaté et Seckou Keita
à 1 h et 15 minutes: Faia Younan
à 1 h et 26 minutes: Noura Mint Seymali
à 1 h et 32 minutes: Bu Kolthoum (avec un joli T-shirt Mohamed Ali!), Eslam Jawaad, et Malikah
à 1 h et 39 minutes: Rachid Taha (avec tout le monde)
-----------------------------------------
Back to the USA


De son côté, Barack Obama continue de trouver le moindre prétexte pour organiser des concerts à la Maison Blanche et s'éclater aux frais des contribuables (ce qui est beaucoup mieux que de financer Guantánamo, même si malheureusement il fait les deux).

Là c'était pour le 4 juillet, et voici Janelle Monae qui chante d'abord son Tightrope puis un Let's Go Crazy en hommage à Prince. Ensuite Obama nous délivre l'un de ces célèbres discours anti-racistes, puis une chanson pour sa fille. Qu'est-ce qu'il est mignon le dirigeant du pays le plus meurtrier du monde quand même?

Alan Vega est mort. Tout le monde a oublié le groupe Suicide, mais il a inspiré beaucoup de musiciens, et sa chanson Dream Baby Dream, par exemple, a été reprise par:

Bruce Springsteen:

Et Neneh Cherry:


Nouvel album, nouvelle chanson et nouveau clip pour l'un des héritiers de Prince, Maxwell: Lake by the Ocean

Et toujours à propos de Prince: une chanson engagée assez rare, et que j'avais ratée, mais qui est loin d'être sa meilleure: écrite à la veille du 1er janvier de l'an 2000, elle décrit sa vision confuse d'un monde en perdition parce qu'il s'est éloigné de dieu. 5 minutes et demi d'intro et 3 minutes et demi de chanson, et le clip qui avait été fait à sa demande, mais qui était depuis devenu introuvable, jusqu'à ce qu'il réapparaisse sur internet après sa mort. Pour les fans...

One Song, Prince, 1999:


Deux heures de concerts avec Ray Charles, d'abord en 1999 puis en 1993:
https://www.youtube.com/watch?v=ILRQST-kbN8&list=PL5kCjBbUtVeOfUKW60nwXC3i6rPJPBhWp&index=1

Et, un soir de beuverie en 2005, le rappeur ODB improvise une version ultra vulgaire de Don't Go Breaking My Heart, avec Macy Gray. Le disque sortira quand même sous le manteau et se trouve sur internet...
---------------------------------------
Art

De très beaux graffitis: Project Hoopoe is here to incite revolution through art
The Daily Vox, le 6 avril 2016
---------------------------------------
Documentaire

Octobre à Paris, réalisé par Jacques Panijel en 1962:

Entrevue avec son réalisateur en 2000:

La séance du dimanche : Octobre à Paris (1962)
Quartiers Libres, le 26 juin 2016
https://quartierslibres.wordpress.com/2016/06/26/la-seance-du-dimanche-octobre-a-paris-1962/

mercredi 13 juillet 2016

ELO#238 - Comme à la radio


13 juillet 2016

Ca fait chier que ce soit sur un site financé par Red Bull, mais on trouve un très joli article sur Brigitte Fontaine, et l'album qu'elle a enregistré avec des musiciens arabes et les musiciens de free jazz de l'Art Ensemble of Chicago exilés à Paris, Comme à la Radio:

Ce sera tout à fait comme à la radio
Clovis Goux, Red Bull Music Academy, le 28 juin 2016
http://fr.redbullmusicacademy.com/daily/2016/06/brigitte-fontaine-feature

L'album en question:
------------------------------------------------
Les découvertes de la semaine

Achetez le premier album officiel du Villejuif Underground, Le Villejuif Underground (un jeune groupe de rock de banlieue parisienne):
http://sdzrecords.bandcamp.com/album/le-villejuif-underground

En bonus track, au détour d'une chanson, le retour du racisme en Allemagne... In Dresden They've Been Dressin' In Black Again, live à Paris en 2015:

Découvrez aussi les oeuvres musicales et visuelles de la Nébuleuse d'Hima, un collectif d'artistes français:

La Rosée (2015):

Too Kind (2016):

Pour changer de style, un concert entier de l'Orchestre National de Barbes live à Rabat en mai 2016:

Et des émissions sur Gainsbourg à la radio:
https://www.franceinter.fr/emissions/les-feuilletons-radiophoniques-des-mfp
--------------------------------------- 
Vu qu'on reparle de Tony Blair:

Shoot the Dog, George Michael (2002):

-------------------------------
BD

Phulan Devi, reine des bandits
Pénélope Bagieu, Le Monde, le 13 juin 2016      
http://lesculottees.blog.lemonde.fr/2016/06/13/phulan-devi-reine-des-bandits
 

mercredi 6 juillet 2016

ELO#237 - Evolution de la musique arabe...

6 juillet 2016


Tour d'horizon des tubes de la musique arabe depuis un peu plus d'un siècle, résumé en un peu plus de 6 minutes, par Alaa Wardi, musicien saoudien d'origine iranienne, mise en ligne sur Youtube en avril dernier.

Avec des extraits de:
01) Lamma Bada par Toufic El Bacha
02) Zourouni Kouli Sanah Marah par Sayed Darwich
03) Aala Balad El Mahboub par Oum Kalthoum
04) Imta hatiraf par Asmahan
05) Ana Alby Dalele par Layla Mourad
06) Ahwak par Abdel Halim Hafez
07) La Mosh Ana Ely Abky par Mohammed Abd El Wahab
08) Albi ou moftaho par Farid El Atrash
09) Toba par Abdel Halim Hafez
10) Maqdeer par Talal Madah
11) Aantini Al Nay Wa Ghanni par Fairouz
12) Nezlet Aala Bustan par Abdo Moussa
13) Saat Saat par Sabah
14) Ana Am Behlam par Magida El Roumi
15) Lawlaki par Ali Hamida
16) Hala Beltaib Al Ghali par Mohammed Abdu
17) Nour El Ein par Amr Diab
18) Didi par Cheb Khaled
19) Ya Majnoun par Assala Nasri
20) Baddi Doub par Elissa
21) Alhamdela Shefnakom par Miami
22) Abdel Kader par Khaled
23) Raheeb par Abdel Majeed Abdallah
24) Sidi Mansour par Saber El Robaii
25) Youm Wara Youm par Samira Saeed
26) Sidi Wesalak par Angham
27) Akhasmak Ah par Nancy Ajram
28) El Wawa par Haifa Wehbe
29) Al Amaken par Mohammed Abdu
30) Ah Ya Lil par Shireen Abdel Wahab
31) Habebi Barchaloni par Hussain Al Jassmi
32) Tini Warwar par Jamila
33) Kun Ant par Humood Alkhudher
34) Zahgana par Hala Al Turk
35) Hala Brihat Hali par Al Anean
36) Ahebah Kolesh par Waleed Al Shami
37) Hawa par Balqees
38) Maziane Waer par Dounia Batma
39) Khamees par Rabeh Saqer
40) Safi par Asma Lmnawar
41) Lmaallem par Saad Lamjarred
---------------------------------------
Back to the USA

Mort de Sir Mack Rice, l'auteur du tube Mustang Sally, tellement écouté que des T-shirts sont sortis qui demandent "No Mustang Sally" dans les concerts!

Il est aussi l'auteur de Respect Yourself, le tube qui rendit les Staple Singers connus en dehors des cercles du gospel, et dont voici une version célèbre:

Pour les convaincre de l'enregistrer, Mack Rice leur avait proposé sa propre démo, pas mal non plus...
 
Le dernier titre, sympathique, de James Hunter (le britanique de Daptone), Something's Calling:

Please Send Me Someone To Love, le tube de Percy Mayfield (1950), chanté et joué au piano par Davell Crawford (en 2014):

Deux belles ballades, la première de Willie Tee, All For One, en 1962, et la deuxième de Count Willie (aucun rapport), I've Got To Tell You, en 1975...
----------------------------------------------
Un article en anglais sur Jackie Ormes, la première femme noire auteur de BD:
 
Glamorous And Bold: The Story Of The First Black Female Cartoonist
Blackthen, November 22, 2015

Et sourions un peu avec nos voisins du dessus:
Everyone's Upstairs Neighbors:

mercredi 29 juin 2016

ELO#236 - Magyd Cherfi


29 juin 2016

Le parolier de Zebda, Magyd Cherfi, est un drôle de personnage. Excellent poète, avec une culture militante incontestable, il a viré Soc' Dem' et dit tout le mal qu'il pense de Zebda dès qu'il en a l'occasion. Pourtant, il a besoin du groupe pour remplir la marmite, ses disques solo étant régulièrement des bides...

Magyd Cherfi tente pourtant le coup à nouveau en solo, avec ces deux nouvelles chansons... et il va se planter à nouveau, tant la musique est mauvaise! Ses paroles sont toujours aussi belles, mais toujours aussi molles, vu que ni Zebda ni Magyd Cherfi tout seul ne sont les glorieux révolutionnaires qu'ils ont été un jour:

Tu:

-------------------------------------
Back to the USA

Mavis Staples déchire avec Freedom Highway au festival de Coachella:

Jazz et soul dans une vidéo jouissive: Rachelle Ferrell et Ledisi, Summertime and much more (2012)

En 1998, Bobby Womack avait lui aussi réinterprété le classique de Gershwin, Summertime, avec The Roots, sur un album pour informer sur le SIDA, Red Hot + Rhapsody.

Avant de mourir Bobby Blue Bland avait fait un duo avec le rappeur Yo Gotti sur la chanson Ain't No Sunshine:

Suite des hommages à Prince sur la page qui lui est consacrée: Larry Graham, M, Erykah Badu, Bilal, Stevie Wonder, Maxwell, Janelle Monae, Sheila E., Mark Haynes...
---------------------------
Y a pas que les USA dans la vie

Du funk arabe pour cette musique d'un film algérien de 1973, Les vacances de l'Inspecteur Tahar, musique de Ahmed Malek...

Passionnant: Ces chinois qui ont fait le reggae
Jeremiah RFD, Killers Without Fillers, le 30 janvier 2016
------------------------------------------------
Et sourions avec l'Islamophobie: Breathe Easy
Bassem Youssef, Youtube, le 31 mai 2016