jeudi 30 mars 2017

ELO#272 - Chansons révolutionnaires


30 mars 2017

J'ai donné mon troisième cours à l'UPop Montréal, Une histoire populaire en chansons, consacré aux Chansons Révolutionnaires, de la colonisation à la décolonisation, de l'apartheid aux révolutions arabes, de la Palestine au Printemps Erable, de Black Lives Matter à Standing Rock et d'autres événements joyeux ou tragiques, accompagnés ou dénoncés en chanson. Le cours a maintenant trouvé son rythme et son public, dommage que ça se termine... Dans deux semaines, le dernier cours sera consacré aux Chansons Dangereuses...

Pour vous consoler, ou pour raviver vos souvenirs, voici donc la playlist d'hier soir

LA COLONISATION
01) Columbus, Burning Spear, Jamaique, 1980
02) Idhahred Waggur, Slimane Azem, Algérie, 1955

SOLIDARITE CONTRE L'APARTHEID
03) Johannesburg, Gil Scott-Heron, USA, 1975
04) Sun City, Steve Van Zandt, Bob Dylan, Peter Gabriel, Lou Reed, Bruce Springsteen, des membres des Beatles, des Rolling Stones, de U2, des Who, des Ramones et des Temptations, Gil Scott-Heron, Miles Davis, Herbie Hancock, Stanley Jordan, Pat Benatar, Bonnie Raitt ou Nona Hendryx, USA, 1985

D'UN APARTHEID A L'AUTRE: LA PALESTINE
05) Ana Amchi, Marcel Khalife, Liban, 1985
06) Triviale Poursuite, Renaud, France 1988

NEOCOLONIALISME
07) Président Vikey, G. G. Vikey, Bénin, 1969
08) Cinquante ans de dépendance, Smockey, Burkina Faso, 2010

REVOLUTIONS ARABES
09) Rayes Lebled, El General, Tunisie, 2010
10) Irhal, Ramy Essam, Egypte, 2011

AMERIQUE DU NORD
11) Revolution, Nina Simone, USA, 1969
12) #Montreal, Narcy, Canada, 2012
13) Baltimore, Prince, USA, 2015
14) Season of Change, Bettye LaVette et Stone Foundation, USA/UK, 2017

BONUS: REVOLUTIONS
15) The Beatles - Revolution (1968)
16) Gil Scott-Heron - The Revolution Will Not Be Televised (1971)
17) Ten Years After - I'd Love to Change the World (1971)
18) T. Rex - Children of the Revolution (1972)
19) Bob Marley - Revolution (1974)
20) The Clash - Revolution Rock (1979)
21) Tracy Chapman - Talkin bout a revolution (1988)
22) Arrested Development - Revolution (1992)
23) Steve Earle - The Revolution Starts Now (2004)
24) Le Ministère des Affaires Populaires - Salutations Révolutionnaires (2006)
25) HK et les Saltimbanks - On Lâche Rien (2011)

Et le document de cours projeté en même temps que les chansons jouaient...


J'ai vraiment le meilleur public du monde, qui me recommande Les États-Unis d'Afrique, un film d'1h15 du cinéaste québécois Yanick Létourneau (2011). "Ce long métrage documentaire suit la quête du pionnier du hip-hop africain Didier Awadi dans la réalisation d'un album en hommage aux leaders de la conscience noire qui se sont battus pour l’idéal d’une Afrique unie et indépendante. Une épopée musicale et politique, qui le fait voyager à travers une quarantaine de pays et collaborer avec des artistes hip-hop engagés, tels que Smockey (Burkina Faso), M1 du groupe Dead Prez (États-Unis) et ZuluBoy (Afrique du Sud). Soutenu par une trame sonore de Ghislain Poirier et des chansons d’Awadi, ce film nous entraîne dans une profonde réflexion sur le pouvoir de la musique et la force de l’engagement individuel et collectif."
https://www.onf.ca/distribution/film/etats-unis_dafrique
--------------------------------------------------
Encore de la musique américaine

Nouveau titre et nouveau clip, qui aurait pu faire partie de ce cours, pour Dumpstaphunk, le groupe de Ivan Neville (le fils de Aaron), avec ici la participation de Trombone Shorty: Justice (2017)

20 minutes avec John Legend. Il ne chante pas, il parle, mais il est assez intéressant (2016).

Une heure avec Charles Bradley en 2014.

Choisies par DJ Kobal, de Montréal, une heure et demi avec Gil Scott-Heron et une heure et demi avec Nina Simone.
-----------------------------------------------------
Vidéo

Métaphore de notre humanité en déroute, Superman veut devenir Hyperman:
 

Aucun commentaire: